jeudi 27 janvier 2022

Carte de notre parcours

Pour plus de facilité pour trouver des sites sur notre blog, employez le moteur de recherche, en haut à droite. →



mercredi 26 janvier 2022

Où sommes-nous ? Where are we ?

Près de notre camping Color Marino, Teacapan, Sinaloa
Osprey / Balbuzard pêcheur au bord du Pacifique devant notre camping
Coucher du soleil au camping de Limoncito Hills



21 janvier 2022 Nous avons fini de prospecter sur le plan ornithologique la région de San Blas et partons demain pour Puerto Vallarta.    I.MEXIQUE_Ouest et Centre

26 décembre 2021 On entre au Mexique à la douane de Nogales. De là, 1200km de routes peu recommandées pour y faire du tourisme. Depuis Mazatlan, on cherchera les oiseaux qui nous ont manqués ces dernières années.      IV.Mexique_Centre-nord
2 décembre 2021 Nous sommes de retour en Arizona, dans White Pocket qui nous avait enchanté. On a mis quelques nouvelles photos sur cette page  ➽  ARIZONA 2
17 novembre 2021 / USA Enfin de retour sur les routes. Notre camping-car n'a pas trop souffert de 22 mois d'immobilité. 
13 août 2021 Au programme, les Alpes françaises par la Route des Grandes Alpes. Retour le 28 août.  FRANCE_Sud-Est 1 
4 août 2021 Petit tour vers les Gorges de l'Areuse et le Creux-du-Van ➽ SUISSE romande 
16 juillet 2021 La France nous a enchantés, autant les Alpes que le pays de la lavande. Cliquer sur ce lien pour  FRANCE  ➽ FRANCE_Sud-Est 1  ➽  FRANCE_Sud-Est 2
2 mai 2021 De retour du canton d'Appenzell, nous nous apprêtons à partir vers le sud de la France. En cliquant ces liens, vous avez nos pages  SUISSE  ➽ SUISSE romande  ➽ SUISSE allemande_Appenzell
12 avril 2020 La pandémie vient dêtre reconnue officiellemnt au Japon. Nous risquons un confinement et préférons rentrer en Suisse. Vol Lufthansa le 14, arrivée à Genève le 15 avril. Lien pour notre page: JAPON_HONSHU_Nord 
21 mars 2020 De Kyoto, nous montons vers le nord-est. Lien pour cette page: HONSHU_Sud
13 mars 2020 Nous sommes ces jours sur l’île de Shikoku, l’île aux 88 temples. Nous avons vu nos premiers cerisiers en fleur. 
22 février 2020  Sur l'île de Kyushu pour des oiseaux et autres. Page du blog:  JAPON_KYUSHU
14 février 2020  Ferry pour Nagoya, Honshu sud, 40 heures de trajet.
31 janvier 2020  On a pris le ferry pour Hokkaido où les prévisions annoncent de la neige pour toute la semaine qui vient. Page du blog:  JAPON_HOKKAIDO 
2 janvier 2020 Le soir du 31, nous sommes sur le Strip de Las Vegas avec 320.000 autres touristes veillés par 1.500 policiers. Feu d’artifice très moyen offert par plusieurs casinos, beaucoup d’alcool.

mercredi 19 janvier 2022

I. MEXIQUE_Ouest et Centre

En violet, l'itinéraire de notre montée rapide du Mexique depuis Cancun vers le Texas. Pas de photo, nous montons vite pour aller passer l'été et l'automne au Québec et à Terre-Neuve.
Page I. MEXIQUE en jaune: de la frontière de l'Arizona jusqu'à Mexico City y compris.
Page II. MEXIQUE en mauve: Environ de Mexico City jusqu'à Puebla.
Page III. MEXIQUE en rouge: de Tlacotalpan jusqu'à Oaxaca.
Page IV. MEXIQUE en vert: de Xalapa jusqu'à Barranca del Cobre

Liste des villes et villages par lesquels nous avons passés dans cette page MEXIQUE 1. Ouest : Nogales/frontière, Sonora, Sinaloa, Nayarit, Jalisco, Michoacan avec Angahuan, Patzcuaro, Mexico City

Entrée au Mexique le 17 décembre 2015, puis le 26 décembre 2021
2022 ⬇

Etats de SONORA ET SINALOA, deux provinces à l'ouest du Mexique.
Depuis Nogales, douane d'entrée au Mexique depuis les Etats-Unis, nous avons pris les grand'routes sur Hermosillo, Guaymas et Mazatlan. Là, aucun problème de sécurité pour autant qu'on dorme dans les stations-service ou dans des campings. Voir ma page bivouacs ainsi que ma page MEXIQUE pour les détails de la frontière.
Entre Nogales et Mazatlan, ce sont 1200 km dans les zones mal réputées de trafic de drogue. On a pris les autoroutes à péages pour un total de 42€.
Nous sommes montés dans la Sierra Madre Occidentale vers Alamos pour un "pueblo magico" moyennement beau. La police de ce village nous a déconseillé d'aller aux oiseaux tout seuls.

Etat de NAYARIT  
Le 20-12-2015, nous avons ressorti nos listes d'oiseaux à San Blas dans l'Etat de Nayarit, absolument tranquille et où l'on a pu dormir le long des pistes dans la Sierra Madre Occidentale, avec des mexicains qui venaient nous saluer gentiment. 

Le 14-1-2022, retour à San Blas.

La région est réputée pour les oiseaux et nous avions préparé plusieurs sites à prospecter. Les moustiques et les brûlots sont en grand nombre, plus que les oiseaux.

Sur la plage de San Blas, une frégate superbe / Magnificent Fregate
Dans les marais de San Blas, un héron vert / Green Heron
Dans les marais de San Blas, une spatule rosée / Roseate Spoonbill


Ma mère a dû être hospitalisée dans une ville proche de chez elle à cause du Covid Omicron. Comme nous savions qu’elle allait mal, nous quémandions une connexion Internet dans un hôtel pour nous tenir informés. 

Le Mexique est vraiment à la traîne. J’ai un abonnement Free, mais là aussi, souvent, je n'ai pas de signal. Il aurait fallu une carte Sim mexicaine, et encore, les locaux me disent que c'est aléatoire.

Dans les marais de San Blas, le pic ouentou / Lineated Woodpecker


Limoncito Hills 16-1-2022

Dans ce camping, la responsable nous explique qu’internet est aléatoire. Il faut souvent attendre 10 minutes entre deux mails.

Grâce à cette connexion, nous ne sommes pas coupés et mes frères et sœur nous tiennent au courant. Le 18 janvier, je recevais un mail nous annonçant le décès de notre maman. Nous avons décidé de ne pas rentrer pour son enterrement. Mon frère cadet va prendre en charge toute l’organisation. Nous rentrerons comme prévu le 26 avril 2022.

Le camping ne vaut pas grand chose. Les brûlots sont féroces. Je suis couverte de piqûres qui me démangent.

19-1-2022 A l'ouest de Tepic, c'est le Cerro San Juan qui est partiellement protégé et qui nous a enchanté. C'est un site que tous les ornithologues étrangers viennent voir avec des guides. C'est riche en oiseaux, en rencontres et pas de souci de sécurité. Autour du Rancho de la Noria qui accueille des amateurs d'équitation, de grimpe, de quad ou de promenades, Claude a trouvé des troglodytes tachetés / Spotted Wren. ↓
Près de Tepic, un passerin nonpareil / Painted Bunting dans les bougainvillées


Chacalilla  20-1-2022

C’est un petit village typique du Mexique, très poussiéreux aux rues empierrées que nous avions laissé de côté. Les coqs chantent en se promenant dans les rues. Partout, des arbres fruitiers et des plantes sauvages verdissent le village. C’est joli. Les gens sont sympa. Dommage que la poussière soulevée par les passages gâte le plaisir de la balade.

Comme Claude avait tout prospecté pendant des jours et des heures autour de San Blas, on n’y croyait pas trop. Mais les organistes de Godman / West Mexican Euphonia étaient là. Cette espèce a été séparée de la branche principale en 2021, c’était donc ´indispensable ´ de la voir. Claude a juste eu le temps de faire cette photo. Cinq spécimens étaient perchés au-dessus d’une maison, et juste après la photo, ils ont disparu.

Organiste de Godman / West Mexican Euphonia

Lo de Marcos  22-1-2022

A Goa en Inde à Noël 2009, nous avions fait la connaissance de Jacques, un canadien voyageur. Puis le 1-1-2016, nous passions le voir ici au Mexique au bord du Pacifique. De nouveau, ce 22-1-2022, on le retrouvait à profiter du chaud comme des milliers de canadiens et d’américains qui fuient leur hiver trop rude.

Martin-pêcheur vert / Green Kingfisher

Jacques nous a conduit à un site excellent pour les oiseaux, le meilleur qu’on aie parcouru depuis des mois. Il se trouve à ce GPS: 20.941763, -105.33137

Moucherolle vermillon / Vermillion Flycatcher
On a dormi sans souci, on a parlé aux locaux extrêmement gentils et souriants, on a vu des lucioles le soir, entendu des hiboux la nuit. A chaque balade, on découvrait de nouvelles espèces.


San Pancho 25-1-2022 
Quelques kilomètres plus au sud, on grimpe de nouveau les flancs de la montagne côtière pour une forêt humide avec perroquets en quantité, insectes et fleurs.

Geai à face noire / Black-throated Magpie-Jay



                             2022  2015 ⬇

Etat de NAYARIT 
Tecuitata  25-12-2015   Nous avons eu la permission de parcourir une colline au-dessus du village avec des bouts de forêts entre des plantations de café, de mangues, de bananes ou de citrons. 
Geocoucou de Lesson / Lesser Ground Cuckoo, un oiseau devenu rare, pas souvent sur les listes des ornithologues. Claude a eu beaucoup de chance.

Etat de JALISCO  7-1-2016
Quatre jours aux antennes de San Sebastian del Oeste, à 2200 m.d'alt. C'est une forêt de pins au milieu de la Sierra Madre. La piste pour y monter est très raide et les balades oiseaux coupent les jambes, mais une chasse fructueuse de 7 nouvelles espèces et une tranquillité appréciée.
                                      La Sierra Madre  occupe une grande partie du Mexique.

Etat de MICHOACAN  11-1-2016
Angahuanà 33km au N.O. de Uruapan et à 2700 m.d'alt.
Petit village au pied du célèbre volcan Paricutin, né en 1943.
Incroyable histoire que celle vécue par Mr Pulido le 20 février 1943. Il sarclait son champ quand sous sa bêche, le sol se met à trembler, de la vapeur et de la terre chaude commencent à sortir. C'est un volcan qui naît devant lui, un gentil volcan... qui va s'élever de 400m. en un an, en crachant une lave épaisse. Il avancera à la vitesse de l'escargot et il engloutira deux villages dont seuls un clocher et la toiture d'une église témoignent de leurs présences.
Voici le volcan responsable de la destruction des villages. Remarquez les fumerolles. Toute la région est parsemée de petits cônes identiques.
Depuis le Centro Turistico où l'on a campé, il faut descendre une large piste pendant 30 minutes, jusqu'au pied de la langue de lave. Ensuite, c'est 10 minutes de grimpe entre les blocs de lave pour arriver au niveau du clocher.


Patzcuaro  12-1-2016 à 2200m.d'alt.
Très jolie ville de style espagnol avec des places arborisées entourées de belles demeures du 17ème s. aux colonnades bordant de larges trottoirs. Les marchandes de fruits côtoient les vendeurs de souvenirs et autre bric-à-brac. C'est bruyant, vivant, coloré et sympatique.
Templo El Sanctuario
Casa de los 11 patios 
                                                      Bibliothèque Gertrudis Bocanegra dans une ancienne église

MEXICO CITY  18-1-2016
Nous passons quatre jours à l'Hôtel Palace dans le centre de Mexico, ce qui nous évite 4 heures de transport chaque jour depuis le camping de Pepe où l'on a laissé notre véhicule. Voir page Bivouacs. 
Mexico est à 2250 m. d'alt., elle est peuplée de 25 Millions d'habitants, mais étonnamment, on ne s'est pas sentis stressés. Les mexicains sont souriants et aimables, très tolérants, les câlins assez osés sont courants et même choquants quand ce sont deux gars qui s'embrassent à pleine bouche. C'est une ville qui vit avec une pollution tout à fait supportable les jours où nous y étions, (elle dépend beaucoup du vent), des trottoirs propres mais parfois un peu troués, des boutiques, échoppes et cuisines ambulantes partout le long des rues.
                                               Sur le Paseo de la Reforma, l'Ange de l'Indépendance, 1910
A relever, une bonne initiative, celle de fermer la plus grande avenue, La Reforma, à la circulation automobile tous les dimanches jusqu'à 15h. pour laisser la place aux cyclistes, joggers, patineurs et familles en balade.
Pour nous éviter des kilomètres à pied, puisque certaines avenues font 40 km de long, nous prenions toujours le métro, un métro français d'ailleurs. Certaines stations sont très bien décorées et les couloirs sont propres. Très nombreux balayeurs.
C'est hyper facile, rapide, les billets sont quasi donnés, 5P. soit 0.25 euro.
Fait inédit, aux heures de pointe du matin et du soir, les wagons de tête sont réservés aux femmesenfants et troisième âge. Une dame m'a expliqué que les agressions sexuelles étaient monnaie courante d'où ce règlement que la police fait respecter sur chaque quai.
Toute une faune de petits vendeurs parcourent les wagons et un jour, j'ai vu un môme de 5 ans, à 4 pattes entre les jambes des gens, qui donnait un petit coup de chiffon sur les souliers puis regardait la personne pour voir si elle lui filait un petit sou. 
C'est samedi, jour des Premières Communions et des Baptêmes dans les églises.
Le coeur de la cité est le Zocalo, la place centrale où les espagnols ont construit leur cathédrale sur les ruines des palais principaux. Comme je l'ai dit plus haut, la ville est construite sur un marais et cette église sombrait à cause de son poids. Il a fallu injecter des tonnes de ciment dans ses fondations.
Sur cette place centrale, les œuvres de cet artiste mexicain sont à l'honneur. On y voit une volonté à promouvoir l'art dans les rues.

Mexico City jusqu'au 13 ème s. était une lagune immense. Les aztèques arrivant du nord, ont comblé la lagune pour bâtir leur centre cérémoniel en plein milieu, entouré des palais des nobles, les rues étant des canaux. Un million et demi de personnes vivaient dans la vallée de Mexico à l'arrivée de Cortes en 1519. Cent ans après, elles ne sont plus que 100.000
Pendant la Nuit Triste, Cortes a tué des milliers d'indiens, a promu l'esclavage des survivants et a rasé complètement la ville indienne. Il a fait édifier par ses nouveaux esclaves, une ville espagnole en employant les pierres des palais aztèques. En plus d'être mal traités, les indiens ont été décimés par les maladies amenées par les colonisateurs.


Le Palais national (entrée gratuite) est le centre du pouvoir et des manifestations. Mais le président vit ailleurs dans un quartier  sécurisé. Le Palais a été construit en 1523 sur les ruines du palais de Monctezuma. 


                                                    Les indiens avant l'arrivée des espagnols
Le fameux artiste peintre, Diego Ribera (1886-1957) , époux de la non moins fameuse Frida Kahlo, a été mandaté pour peindre des fresques illustrant l'histoire du Mexique. On passerait des heures à les décrypter car avec son humour mordant, Ribera nous plonge dans les affres de la conquête espagnole.                                                  

                Les indiens sont marqués au fer rouge tandis que le vendeur d'esclaves reçoit son pécule.
La religion catholique remplace les anciennes croyances, ici des baptêmes à la chaîne. Remarquez le franciscain dodu.
Masque funéraire au Palais national
Au Palais national

                                        La Poste centrale, dans un très beau bâtiment de style vénitien

                             Les cireurs de chaussures : un petit métier qui a du succès au Mexique 
Les jeunes qui lavent les vitres des véhicules aux stops reçoivent entre 3 et 5Pesos soit 20 à 25ct d'euro. Les locaux préfèrent leur donner la pièce plutôt que de les voir traîner dans les rues.

La Casa de los Azulejos aux façades de faïence bleue et blanche est l'une des maisons coloniales les mieux préservées.


Le Musée National d'Anthropologie (65P.mex.=3.50euros) nous avait fasciné il y a 40 ans et de nouveau aujourd'hui, nous passons 5 heures à parcourir les salles principales et à nous extasier devant tant de beauté rescapée de la destruction des colonisateurs. 
                Au fond et ci-dessous, la pierre du soleil aztèque qui était un autel pour les sacrifices.
                                                           

                                                         Masque funéraire
                                           Masque funéraire maya du Golfe du Mexique
Panache de haut dignitaire en plume de quetzal 

  Figurines nous donnant une idée des parures de l'époque
                                                               Dieu des plaisirs  200-800 ap.JC
                                                   Céramiques représentant différents dieux


                                                                                      Grand Hôtel Crystal
      A droite, l'ancienne Basilique de Notre-Dame de Guadalupe qui s'enfonce dans le marais. A gauche, la nouvelle Basilique. Notre-Dame de Guadalupe est la sainte patronne du Mexique. Ce lieu saint attire des milliers de pèlerins chaque année.

                                                   Le dôme de l'ancienne basilique

                                                  Les grandes orgues de la nouvelle basilique

Le Templo Mayor (Entrée 65P.mex.= 3.50euros) est un musée en plein air qui nous fait découvrir l'endroit le plus sacré des aztèques, le centre cérémoniel de leur capitale, Tenochtitlan (1325-1521)

Il avait été démoli puis recouvert par des bâtiments coloniaux et des rues. En 1978, des ouvriers creusaient la route pour passer des câbles électriques quand l'un d'eux est tombé à moins de 2 m de profond, sur une pierre sculptée de 8 tonnes représentant une déesse aztèque. Vu l'importance de la découverte, les bâtiments coloniaux ont été détruits et les archéologues ont découvert le temple principal aztèque.
                          240 têtes de morts sont sculptées sur les côtés du temple aux sacrifices.

En quelque 200 ans, chaque monarque avait construit un temple par-dessus celui qu'avait érigé son prédécesseur. Les archéologues ont mis à jour 7 temples l'un sur l'autre et entre les fondations, ils ont trouvé des centaines d'objets, offrandes, masques funéraires, bijoux qui avaient été enfouis entre les constructions. Il est certain que sous la Cathédrale, sous le Palais National et ailleurs, des oeuvres aztèques pourraient être exhumées, mais à quel prix.

                                  Templo Mayor: Tlaloc, dieu de la pluie, céramique 1440-1469 ap.JC
     Templo Mayor: Bouclier de parade : mosaïque de 15.000 turquoises représentant des guerriers
Templo Mayor: Le dieu de la mort a été trouvé dans la maison des guerriers-aigles. Il recevait le sang des sacrifiés.
                                                         Le Chacmool recevait le coeur des sacrifiés.

Le Palais des Beaux-Arts : construit en 1905 par un architecte italien et terminé en 1930. Entre deux, il sombrait à cause du poids du marbre utilisé ...

19-1-2016 On a trouvé un super petit resto fréquenté uniquement par des mexicains. Excellent et pas cher.

Ci-dessous, le lien de la page suivante, II. MEXIQUE_Centre http://lagrandemigration.blogspot.com/2017/03/ii-mexique-centre.html

Pour nous contacter, utilisez plutôt cette adresse email: lesrabenvadrouille@gmail.com