lundi 7 janvier 2019

Où sommes-nous ? Where are we ?

                                           


20 décembre 2018 Retour en urgence en Suisse. Problèmes de santé pour MJo. Le Japon est annulé.
10 décembre 2018 Encore un petit tour au Nouveau Mexique en attendant notre vol pour le Japon.
28 novembre 2018  Ouf, après 11 jours de tractations avec le Japon, nous avons un camper minivan pour nos 125 jours de visite. Avant notre vol Las Vegas-Tokyo, nous cherchons encore quelques hiboux récalcitrants.
3 novembre 2018  Dixième tentative à la loterie de Kanab pour la Vague de pierre que Claude aimerait revoir. Echec. Nous allons à la loterie pour Coyote Buttes South et avons le permis. Voir Arizona2
15-30 octobre 2018  La Corée et le Japon viennent de tomber à l’eau car la Corée refuse la permission de circuler, à un véhicule suisse. On est entrés sans problème pour la dixième fois aux USA avec une nouvelle autorisation de 6 mois. Descente vers le sud à travers les Etats de Washington, Oregon, Utah où l'on s'arrête de nouveau
16 septembre 2018  Cette fois, c'est décidé, on va faire route vers le sud. Aucune aurore de forte intensité n'est prévue pour les semaines prochaines. La page Yukon est à jour. Cliquer ➽Yukon  et ➽ British Columbia
6 septembre 2018  Après trois aurores boréales de faible intensité, nous partons sur le Canada, sur Dawson City. De belles aurores boréales sont prévues entre le 8 et le 14 septembre. Cliquer ➽ Alaska_sud pour les aurores / Alaska_nord
22 août 2018 Ciel étoilé près de Glennallen. On voit notre première aurore boréale, de force faible, mais quel spectacle!
21 août 2018  Il pleut encore. On s’occupe à la bibliothèque publique de Wasilla. Pas de chance pour les aurores boréales avec un ciel couvert.
15 août 2018  Nous sommes à Fairbanks, Alaska. Il pleut de nouveau. On est des clients assidus de la bibliothèque en attendant... les aurores boréales.
2 août 2018  A Hyder, les saumons ont bien 3 semaines de retard. Les grizzlis n’avaient pas commencé à pêcher.
17 juillet 2018  Par le chemin des écoliers, nous avançons vers Hyder, Alaska. Nous sommes à Prince George et commençons à  nous battre contre les moustiques.
10 juillet 2018  Nous venons d’entrer au Canada et allons monter vers Hyder pour revoir les ours pêcher le saumon.
2 juillet 2018 Visite de Glacier NP et retour vers l’Idaho. La page Montana est à jour.
16 juin 2018  Nous sommes venus à Cody, Est de Yellowstone, pour assister à un powwow. La page Wyoming est à jour.
1er juin 2018  C’est l’anniversaire de 22 ans de voyage, départ le 1er juin 1996. On est toujours en forme et prêts pour quelques années de plus. On a quitté définitivement l’Utah, l’Etat que nous avons préféré. Notre page Utah 4 est  jour:
https://lagrandemigration.blogspot.com/2018/05/v-usautah-4_10.html Nous sommes au Colorado pour quelques jours.
18 mai 2018 L’Utah a encore quelques sites que nous n’avons pas visité. Red Top était au top!
1er mai 2018 Retour à Kanab pour une 7ème tentative à la loterie pour la Wave en Arizona. J’ai gagné une place et l’ai généreusement donnée à Claude pour les 10km de balade.
13 avril 2018    De retour aux USA, nous allons remonter vers le grand nord canadien en passant par l’Utah.
26 mars 2018  Bali, c’est fini. La page Bali Ogoh-Ogoh est à jour sous ce lien: https://lagrandemigration.blogspot.com/2018/03/bali-ogoh-ogoh.html et Bali 2018: https://lagrandemigration.blogspot.com/2018/04/iii-bali-2018.html
3 mars 2018  Nous voici à Bali pour un mois. La page Myanmar est à jour: https://lagrandemigration.blogspot.com/2018/02/myanmar.html
7 février 2018  On est maintenant au Myanmar pour 27 jours soit jusqu’au 28-2-2018. L’internet est lent, impossible de mettre à jour notre blog.
31 janvier 2018  Singapour, une ville hors de l’ordinaire que nous parcourons pendant 2 semaines. La page Singapour est à jour: https://lagrandemigration.blogspot.com/2018/01/singapore.html
13 janvier 2018 Après une semaine à Chiang Rai, vol vers Bangkok, puis le 17, vers Singapore. Notre blog avec la page Nord Thaïlande, est à jour sous ce lien: https://lagrandemigration.blogspot.com/2018/01/iv-thailandechiang-mai-chiang-rai.html
5 janvier 2018  Encore bloqués à Chiang Mai. MJo soigne une grippe et une mauvaise bronchite attrapées en Chine. 
23 décembre 2017  Après un mois sans Google ni accès à notre blog, nous apprécions Chiang Mai, Thaïlande. Nous venons de mettre à jour les pages Yunnan: https://lagrandemigration.blogspot.com/2017/12/v-chine-yunnan.html et https://lagrandemigration.blogspot.com/2017/12/vi-chine-yunnan.html
28 novembre 2017 A Kunming, nous préparons notre tour vers le sud du Yunnan. Le wifi est chinois... et censuré.
24 novembre 2017 Nous quittons Bangkok pour Kunming, notre visa pour la Chine en poche. La page Bangkok est à jour sous ce lien: https://lagrandemigration.blogspot.com/2017/02/ii-thailande-bangkok.html
16 novembre 2017 Retour à Bangkok pour demander notre visa d’un mois pour la Chine, Bangkok où l’on est venus plusieurs fois et qu’on aime beaucoup. La page Bangladesh est à jour sous ce lien: https://lagrandemigration.blogspot.com/2017/10/bangladesh.html
24 octobre 2017  Vol depuis Paris vers Dacca, Bangladesh pour 3 semaines de découvertes.
26 septembre 2017 Petit séjour à Paris dans la famille de Claude. On en profite pour se balader dans cette belle ville et découvrir de nouveaux endroits comme la Fondation Louis Vuitton.
10 juillet 2017  Il faisait tellement chaud à Las Vegas que nous avons migré plus rapidement que prévu vers la Suisse et la France. En octobre, nous partirons vers l’Asie du Sud-Est.
1er juillet 2017 Pour la sixième fois, on n’a pas été retenus à la loterie pour la Wave à Kanab, Utah. Mais on n’a pas perdu notre temps. Voir les pages Utah 2 et 3 avec ces liens: https://lagrandemigration.blogspot.com/2017/04/page-v-utah-2.html  http://lagrandemigration.blogspot.com/2017/06/v-usautah-3.html
9 juin 2017 Claude a fait beaucoup de belles photos à Bisti. Voir notre page New Mexico et le pdf.
3 juin 2017 Nous sommes dans les Montagnes Rocheuses du Colorado. Températures idéales. Notre page Colorado est à jour sous ce lien: http://lagrandemigration.blogspot.com/2017/06/ix-usacolorado.html
18 mai 2017 Ouf, les températures ont bien baissé. On cherche des oiseaux. Notre page Arizona 3 est à jour: http://lagrandemigration.blogspot.com/2017/05/blog-post.html
6 mai 2017  Dur, dur l'Arizona en ce début mai: 45 degrés dans la cellule l'après-midi, 36 degrés pour s'endormir et 28 degrés au réveil !
1er mai 2017  Après Yosemite et Sequoia où l'on a bravé la neige, route vers l'Arizona. On recherche l'ombre maintenant. Nos pages Californie sont à jour sous ce lien:  http://lagrandemigration.blogspot.com/2017/05/vii-usacalifornie-4.html
17 avril 2017  Quelques jours à San Francisco que nous connaissons déjà mais que nous revisitons avec plaisir.
30 mars 2017  Après 3 semaines en Basse-Californie, nous venons de passer la frontière à Tecate et montons gentiment vers San Francisco. La page Baja California est terminée. Vous pouvez l'ouvrir avec ce lien : http://lagrandemigration.blogspot.com/2017/03/v-mexiquebaja-california.html
16 mars 2017 Cette Baja California n'est pas riche en Internet café d'où notre long silence. Nous traversons le désert en fleurs. C'est d'une beauté à couper le souffle. Nous avons même caressé des baleines.
2 mars 2017  Las Vegas pour quelques jours, le temps de digérer le décalage horaire et... le foie gras de nos amis Doiteau. Puis route tranquille vers la Baja California en passant par les Parcs nationaux de Joshua Tree et Anza Borrego. 
15 février 2017 Après 3 jours à Sukhothai, nous voici de retour à Bangkok pour notre vol vers Las Vegas le 20 février. La page Thaïlande est à jour. Lien : http://lagrandemigration.blogspot.com/2017/02/thailande.html
13 janvier 2017  Siem Reap et les temples d'Angkor, Cambodge pour quelques jours. La page Cambodge est à jour sous ce lien : http://lagrandemigration.blogspot.com/2017/02/cambodge.html




jeudi 6 décembre 2018

VIII. USA_NEW MEXICO

NEW MEXICO        Les numéros correspondent à notre Page Campings-Bivouacs.

Itinéraire violet: retour dans New Mexico pour visiter Bisti Wilderness

Itinéraire jauneGila Cliff Dwellings National Monument, Albuquerque: Petroglyph National Monument, Sandia Crest-Capulin, Kasha-Katuwe Tent Rocks National Monument, Santa Fe, Bandelier National Monument, Chimayo, Trampas, Taos Pueblo, Rio Grande Gorge National Monument, Earthship.

Itinéraire bleu en novembre 2015: Carlsbad Caverns National Park, White Sands National Monument, Bosque del Apache National Wildlife Refuge.

Bisti Wilderness 7-6-2017  à 50km au sud de Farmington. Suivre la route 371 puis bifurquer sur la County Road 7297. GPS Parking et bivouac de cette partie Sud du site: 36.259212, -108.25128

Sud de Bisti
Visite de la partie Sud du site le premier jour. Comme il fait déjà chaud en ce début juin, il faut partir au lever du jour. Entre 5.30h et 10.30h, on a parcouru 7km en cherchant les plus beaux exemples d'érosion. On est allés jusqu'au "Nid d'aigles".
Il faut savoir qu'il n'y a aucun sentier. Chaque visiteur fait son propre chemin dans cette nature vierge. 
Bisti Wilderness, un environnement très tourmenté
Cet endroit était autrefois une mer qui a laissé des couches de sable superposées de couleurs et de dureté différentes.  
Grâce à des amis voyageurs suisses, Kurt et Michèle, nous sommes venus voir cette merveille de la nature. C'est un site très peu connu qui n'est pas un Parc National, ni une Réserve. Le BLM, Bureau of Land Management, en est responsable. Un américain m'a dit qu'ils n'ont pas du tout envie que Washington en fasse une Réserve car il y a du pétrole dans la région. La protection nationale de ce site leur enlèverait la possibilité de l'extraire.
                                                            Des cèpes de pierre
L'érosion par des trombes d'eau ainsi que par le vent a sculpté des formes infinies dans le sable. Les cônes de sable plus tendre supportent souvent un chapeau d'une pierre plus dure qui les protège de l'érosion.
                                                              Bois fossiles
Autour de la mer d'origine poussaient des forêts de conifères dont il reste aujourd'hui des troncs fossilisés. Il y a 75 millions d'années, des dinosaures vivaient ici, leurs os fossilisés ainsi que ceux de requins ont été découverts.
Bisti Arch
Bisti est un site à ne pas manquer et nous y avons passé 2 jours d'émerveillement. Je ne vous dis pas le nombre de photos que Claude a prises!
Accès gratuit. Un panneau délavé à l'entrée. Aucun gardien. Mieux vaut donc être prudents, c'est un environnement de toute beauté mais hostile avec très peu de visiteurs. Il ne faut pas se perdre et prendre assez d'eau. Ne pas y aller un jour de pluie. Il est indispensable d'avoir une carte sur son iPad ou son téléphone, maps.me par ex. pour trouver les formations les plus belles et se diriger plus facilement dans ces labyrinthes de canyons, de lits de rivière, de collines, hoodoos et autres monticules.

Nord de Bisti
Pour aller voir les "Ailes", on avait le choix de suivre des labyrinthes de canyons en canyons entre les collines ocrées ou d'entrer plus au nord, ce que nous avons fait à l'aide de maps.me. Il faut retourner sur la route 371 et prendre la County Road 7295. De nouveau, on est partis à 5.30h, retour à 8.30h, environ 4km pour voir entre autres les "Ailes" et les "Bonnets Jumeaux". 
    Des sculptures délicates et fragiles, les "Ailes"
                                                      Une autre aile en équilibre
Les Bonnets jumeaux ou Bonnet Twins

Malgré une apparence de désolation, la vie sauvage est bien présente. Nous avons vu pas mal d'oiseaux dont les jolies alouettes cornues, des lézards, des coléoptères, des fourmilières géantes et des fleurs parmi nombre d'herbacées. 
Vous pouvez cliquer sur ce lien pour voir d'autres images de Bisti Erosion:
https://youtu.be/E21LR1rIOYY      2017-06-14 Bisti, New Mexico, Special EROSION
Le site de roadtrippin.fr donne des points GPS des endroits à ne pas manquer.

On peut encore visiter De-Na-Zin Wilderness, une zone un peu similaire qui est à quelques kilomètres de là.


Gila Cliff Dwellings National Monument 19-5-2017  Pass annuel accepté.
Beau site construit par les indiens Mogollon vers 1270-1300. Ils cultivaient des haricots, du maïs, du tabac. Ils chassaient et ramassaient des baies. Pour une raison inconnue, peut-être la sécheresse, ils ont abandonné les lieux et aucune autre tribu n'y est revenue.
Ils avaient construit pour leur communauté, 40 pièces d'habitations dans les six alcôves ou grottes naturelles de la falaise, alcôves creusées par les eaux de la rivière.
Les blancs ont commencé à détruire ce patrimoine dès leur arrivée. Grâce au suisse Mr Bandelier, le site a été connu en haut lieu en 1884 et protégé par le gouvernement en 1907.
Une souris de poche ou Silky Pocket Mouse. Remarquez ses longues pattes arrière, elle fait partie des Kangourou-Rat. 

Albuquerque, Petroglyph National Monument  24-5-2017
C'est un site intéressant mais nettement moins beau que ceux qu'on a visités en Utah. Il faut compter 1.30h pour faire la marche le long du Canyon Rinconada.
On reconnaît un rattlesnake ou serpent à sonnette au dessin du bout de la queue.
Ce sont les Indiens Pueblos qui ont gravé des centaines de figures sur le basalte du canyon dans les années 1300. Les archéologues ne connaissent pas la signification de ces gravures. Elles font partie de l'histoire culturelle et religieuse des indiens. Elles servaient à communiquer entre eux et entre tribus.
Les archéologues peuvent sans se tromper savoir, à l'aide de plusieurs techniques, si les pétroglyphes du canyon sont anciens ou s'ils datent du 20ème s. comme les croix, les initiales ou autres dessins.
Cette gravure de moutons les interpelle. C'est sûr qu'elle ne date pas de 1300 puisque les moutons sont arrivés avec les blancs en 1600. Mais ils ne peuvent pas dire si ce sont des indiens ou des espagnols qui ont gravé ces pétroglyphes dans ces années-là.

Montée vers Sandia Crest et Capulin, stations de ski en hiver. On arrive à plus de 3000 m d'alt. C'est joli pour ceux qui veulent un peu de fraîcheur, mais on n'a rien trouvé de très spécial là-haut à part la vue sur Albuquerque, de belles forêts et des kilomètres de sentiers de randonnée.




Kasha-Katuwe Tent Rocks National Monument  25-5-2017  Annual Pass accepté De Interstate25 au sud-ouest de Santa Fe, prendre la route 22 ou la 16 pour Cochiti. Le site est à 7 km après Cochiti.
C'est un site magnifique, à ne pas manquer. Il a été désigné National Monument en 2001 par BLM, le Bureau of Land Management. Il protège un canyon en fente ou Slot Canyon, et un superbe ensemble de pyramides chapeautées disséminées entre des falaises de couleurs.
Le canyon en fente ou Slot Canyon a été creusé par la force de l'eau. Il faut une heure minimum pour aller au bout du slot canyon et revenir, mais il faut une heure de plus pour grimper au sommet de la falaise pour avoir une vue plongeante sur les pyramides du canyon.

Ce superbe environnement est né avec les éruptions d'une vingtaine de volcans il y a 7 millions d'années. Couches après couches, de la cendre blanche ou grise, et du tuf rosé se sont déposés ainsi que des rocs crachés par les volcans violents de Jemez. Ce sont ces rocs qui forment les chapeaux des pyramides qui s'amincissent avec l'érosion et qui finalement perdent ce chapeau.



Santa Fe ou Sainte Foi   26-5-2017

C'est une jolie ville à l'architecture particulière. Les habitants ont adopté la technique des maisons en terre ou adobe qui était celle des indiens Pueblos qui habitaient la région avant eux. En réalité, de nos jours, ce n'est pas de l'adobe qui est un mélange de terre, sable, paille et eau, c'est du stuc imitation adobe. Les maisons en pierre, en bois ou en couleur sont interdites.


En 1542, les espagnols fraîchement arrivés, ont mis les indiens en esclavage pour construire leur ville-forteresse. En 1692, après des années sanglantes de révoltes des indiens Apaches et Pueblos, les indiens doivent se soumettre. La ville passe de la couronne espagnole à l'autorité du Mexique puis en 1912, elle devient la capitale du Nouveau-Mexique, le 47ème Etat des USA.
Pas facile de circuler dans cette ville aux rues étroites et tortueuses. Les parcmètres sont nombreux: 1 dollar toutes les 20 minutes.
La basilique St François d'Assise a été construite en 1884 par des Auvergnats sur le modèle de l'église de Volvic en France à l'initiative de Mgr Lamy, archevêque français.
                                                      Basilique St François d'Assise: intérieur


Bandelier National Monument    27-5-2017
Ce Parc est situé à 70km à l'ouest de Santa Fe. Étonnamment, le Visitor Center est à 20km de l'entrée du Parc à White Rock. C'est là que les visiteurs doivent prendre le Shuttle entre 9.00h et 15.00h. Avant 9.00h, on peut entrer avec son propre véhicule, ce que nous avons fait. 
Il faut compter au minimum 1.30h pour faire les 2km du Main Trail en lisant les commentaires des 21 points d'intérêt sur la brochure prêtée par le Visitor Center.
La falaise est en tuff, cendre volcanique très friable.
Cette maison a été reconstituée pour démontrer aux touristes comment les indiens pueblos ont utilisé la falaise.
Les trous dans le calcaire sont les marques des troncs qui supportaient des toits en paille.  Environ 500 personnes vivaient au pied de la falaise, en 1400.
                                    L'accès aux habitations se faisait avec des échelles.

Ce Parc a été baptisé Bandelier en l'honneur de l'archéologue suisse, Adolphe Bandelier, qui a œuvré en 1880 pour que le gouvernement protège le canyon des blancs irrespectueux de ce patrimoine indien. 
                                                          Jolie fleur aux pétales triples
C'est un Parc super intéressant, à ne pas manquer. Il faut un peu d'imagination pour réaliser comment les indiens Anasazi, les ancêtres des indiens Pueblo vivaient ici entre 1200 et 1400. Ils cultivaient déjà du maïs, des haricots et des cucurbitacées, soit dans le canyon, soit sur le plateau.
Ce village de Tyuoni est très particulier. Autour d'une cour centrale, 400 maisons pour 100 personnes formaient un cercle complètement fermé. On accédait à l'intérieur du village par des échelles. Les maisons avaient 2 ou 3 étages desservis aussi par des échelles. Dans la cour étaient creusée 3 kivas qui étaient les centres de cérémonies et d'échanges auxquels ils accédaient encore par une échelle. Ci-dessous, une peinture reproduit le village de l'époque.


Pendant plus de 400 ans, ces indiens ont vécu dans le canyon mais tous en sont repartis peu après 1400, pour des raisons inconnues, peut-être une sécheresse persistante, peut-être un manque d'animaux à chasser, peut-être une surpopulation. Ils sont partis s'installer le long du Rio Grande. 
                                                              Claude a vu un fantôme.



Chimayo, 28-5-2017 un vieux sanctuaire en adobe et clocher de bois qui attire plus de 300.000 pèlerins par an. C'est dimanche. La foule assiste à la messe. Ce sanctuaire de 1819 était une chapelle familiale. Pendant la Semaine Sainte, 10.000 pèlerins y viennent à pied, certains portant une croix sur le dos.
                                                           Sanctuaire de Chimayo
                                                          Sanctuaire de Chimayo
Les pèlerins viennent surtout dans ce sanctuaire de Chimayo pour ramener chez eux un peu de sable miraculeux récolté dans une cavité d'une chapelle annexe. Certains s'en enduisent sur place, d'autres le mettent dans de petites boîtes. Il est sensé guérir tous les maux.


Juste à côté du vieux sanctuaire, cette petite église Santo Nino Church est très attachante avec sa décoration naïve de petits oiseaux, d'arbres et animaux.
Santo Nino Church
Des ex-voto et des chaussures offertes à Santo Nino pour ses marches vers les gens à soigner.
Des Indian Paintbrush colorent le désert.


Trampas est un petit village sur la route 76, à env. 40km au sud de Taos. 28-5-2017
Il faut s'arrêter un moment pour l'église San José de Gracia de 1770. Son porche est surmonté de deux délicates constructions en croisillons de bois soutenant une croix.
                                       Belle porte en bois de l'église de Trampas

Taos Pueblo  Nous zappons ce joli village indien typique et ses maisons en adobe, car l'entrée coûte 16 dollars p.p. Les indiens ne vivent plus vraiment dans ce village, mais dans des maisons confortables de leur Réserve.


Rio Grande del Norte National Monument, Rio Grande Gorge Bridge Rest Area  28-5-2017
Le Rio Grande a creusé un canyon très profond, 200m de hauteur des falaises. Belle vue depuis le milieu du pont. Voir aussi page Campings-Bivouacs.

Earthship ou Géonef   29-5-2017
Earthship est à 5km au nord du Rio Grande Bridge Rest Area sur la route 64. 
Un Visitor Center est ouvert au public et la visite auto-guidée coûte 7.50dollars p.p. Nous avons parcouru la route principale pour prendre en photo quelques-unes de ces maisons.
C'est un architecte américain, Michael Reynolds, qui a inventé dans les années 1970 en pleine mode hippie, ce type d'habitation auto-suffisante.
Ces logements respectent la nature et n'emploient pas d'énergies fossiles comme le charbon ou le pétrole. Ils sont autosuffisants en eau, électricité, chaleur et nourriture. Ils récupèrent l'eau de pluie, ils ont des panneaux solaires et des toilettes sèches. Les serres sont arrosées avec l'eau grise. Pour les constructions, ils utilisent des matériaux récupérés ou recyclés.
Il existe 2 Earthships ou Géonefs en France: Haute-Garonne et Manche, 1 au Québec et plusieurs aux USA.





Itinéraire bleu en novembre 2015: Carlsbad Caverns National Park, White Sands National Monument, Bosque del Apache National Wildlife Refuge.

Carlsbad Caverns National Park  9.11.2015 et le 8.12.2018
Un Parc à ne pas manquer. Bivouac ioverlander non loin.
Pass annuel, ascenseur gratuit. Pour une visite guidée d’une cave spéciale, c’est 8$ . Le Self-guided Loop est gratuit et l’on peut prendre tout le temps qu’on veut. 

Au SE de l'état de New Mexico, un ensemble de cavernes immenses attire le monde. Pendant 60 Millions d'années, des infiltrations d'eau ont formé goutte à goutte des compositions en calcaires, des dômes, des draperies, des arbres de cristaux, des fleurs ou des champignons de pierre. Claude seul y est descendu car les pentes d'entrée et de sortie étaient trop raides pour MJo et l'ascenseur était en panne. Il a fait 140 photos !
Ne pas manquer la vidéo à l'entrée du site qui montre des caves fermées au public et d'une beauté incroyable.
Le 8-12-2018, nous revenons dans ce Parc de Carlsbad Caverns en espérant que l’ascenseur ne soit pas en panne.

C'est bon, en 2018, nous prenons tous les deux l’ascenseur. Nous nous baladons pendant plus de 3 heures, remplis d’admiration pour ces merveilles de draperies, rubans, stalactites, popcorn, stalagmites... Il fait 13 degrés, c’est bien plus agréable que le vent glacé qu’on avait sur le parking. On a fait le double du temps habituel sans s’ennuyer une minute. Claude est revenu avec 70 photos.
Les draperies ↑ ↓ se sont formées quand la calcite sortait d’un plafond incliné.

                                                          Stalagmite en chou-fleur
Ces minuscules stalactites tombant du plafond sont appelées ´pailles à soda ´ en anglais.
                                         Immenses stalactites au plafond de la cave
Dans cette grotte, en plus des pailles à soda, on voit une stalactite et une stalagmite qui se sont rencontrées après des millions d’années de goutte à goutte. Elles forment une colonne. 
                                         Ici, une stalactite goutte sur une stalagmite.
                                       Deux queues de lion: stalactites et popcorn
Contrairement à d’autres cavernes que nous avons visitées dans le monde, celles de Carsbad sont intelligemment éclairées pour garder au mieux les couleurs naturelles. Pas de verts, oranges ou bleus fluorescents. Espérons que les américains ne s’y mettent pas!



Le chien des prairies est un rongeur de la même famille que l'écureuil. Il doit son nom à son cri qui ressemble à un aboiement. Il creuse des terriers dans les prairies préservées. Il y range ses  graines pour la mauvaise saison et il somnole tout l'hiver.


White Sands National Monument  20.11.2015 et le 6.12.2018
Cette Réserve protège d'immenses dunes de gypse, blanches comme neige. C'est très beau surtout le matin et en fin de journée. 
Pendant des milliers d'années, les eaux ont dilué le gypse contenu dans les roches des montagnes alentour. 
Un lac s'est formé dans un bassin, puis il s'est asséché laissant à découvert des cristaux de gypse. Des vents très violents ont désintégré les cristaux en particules fines comme du sable. Ces dunes ne vivent que grâce à l'eau souterraine, car sans elle, le gypse s'envolerait.
Les dunes semblent désertes mais Claude a eu la chance de voir un petit rat-kangourou qui dégageait le sable qui obstruait ses galeries. D'après un ranger, c'est rare qu'il soit vu pendant la journée. 
Des serpents, lézards, souris, coyotes se sont adaptés à cet environnement. Ils ont des robes de camouflage plus claires que leurs cousins et sortent la nuit.

Des plantes aussi ont trouvé moyen de vivre dans les dunes en allant puiser leur eau à 1-2 m. sous terre. Cet arbuste s'est adapté au mouvement des dunes en solidifiant le gypse autour de ses racines. Quand la dune se déplace, lui peut continuer à vivre. 
A notre visite, en hiver, on supportait une jaquette le matin et le soir, mais à midi, il faisait 20 degrés.

Info voyageurs: le Pass Annuel des National Parks est valable dans ce National Monument.
Ne pas manquer la petite balade très instructive avec un ranger, au coucher du soleil. (en anglais) Bivouac ioverlander non loin.

Bosque del Apache National Wildlife Refuge  Annual Pass ou 5$ p.p. 22.11.2015
Pour y arriver, suivre la Old US Highway 1 qui est longe la Interstate25. GPS de l'entrée de la Réserve: 33.80031, -106.89216
Avant la colonisation, le Rio Grande inondait périodiquement la vallée. Puis les ranchs ont drainé la région et la vie sauvage en mourrait. Entre 1985 et 2004, John Taylor s'est battu pour protéger ce site de migration des oies et des grues. Les terres ont été rachetée, les plantes non natives éliminées, l'eau a été ramenée dans les canaux, des lagons sont nés et des champs de maïs plantés pour nourrir tout le monde. Le milieu ancestral est reconstruit avec, comme témoignage de la réussite, 40.000 oies des neiges et 30.000 grues du Canada qui viennent y passer les mois d'hiver.
Pour voir chanter les grues, cliquer sur ce lien:  https://youtu.be/GZlo0leHWtk 
C'est dimanche matin. Ces courageux photographes américains attendent le départ des grues vers les champs de maïs du Refuge. Ils nous disent qu'il fait 20 degrés Fahrenheit. Pour savoir combien cela fait de degrés Celcius, c'est très simple ! Il suffit de soustraire 32, puis de multiplier par 5, enfin de diviser par 9. Il faut bien sûr se rappeler que moins par plus égale moins. Avez-vous la réponse? Il fait moins 7 degrés.
                    Les couples de grues du Canada sont fidèles pendant 25 ans.
  La grue blanche n'est pas une albinos car elle a le capet rouge, c'est une Leucistic, sans couleur. Elle vit en couple avec une grue normale. 

Vous remarquez les plumes rousses sur certaines grues. Ces dames lissent leurs plumes avec leur bec enduit de boue ferrugineuse d'où la coloration. Les grues du Canada ou Sandhill Crane vont migrer au printemps prochain vers le nord, autour de Yellowstone où elles vont nicher.


Les oies des neiges ou Snow Geese ainsi que les oies de Ross vont passer tout l'hiver dans ce Refuge. Elles vont migrer le printemps prochain vers l'Alaska pour nicher.
Si vous voulez les voir s'envoler d'un champ vers un autre, cliquer sur la vidéo. C'est un spectacle inoubliable. https://youtu.be/GB1H78NMuag 
                                                      Autres visiteurs du Refuge
               Le canard pilet ou Northern Pintail est reconnaissable à sa longue queue pointue. Là, ils cherchent leur nourriture dans la vase du lagon. 
Tous les soirs, les grues quittent les champs pour passer la nuit sur l'eau où elles sont à l'abri des prédateurs. Aujourd'hui, elles sont 4260 sur le Refuge.



Pour nous contacter, utilisez plutôt cette adresse email: lesrabenvadrouille@gmail.com